Avoir faim ou avoir envie de manger ?

Voici quelques pistes pour affiner sa manière de percevoir sa faim, ou son envie de manger et savoir faire la différence.


Grâce à une approche douce et respectueuse de la personne dans sa problématique liée à l'alimentation, la sophrologie permet d'avancer sereinement sur le chemin, jour après jour, en respectant les rythme d'intégration de chacun.


Que l'on ait des troubles du comportement alimentaire ou que notre stress et nos émotions impactent notre appétit et notre façon de manger, se reconnecter à soi et aux sensations permet de libérer des tensions et d'alléger le quotidien, en restant en lien avec soi.


En pleine présence, en pleine conscience.


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout