Comment s’aider à diminuer les effets du stress sur le corps (et le mental) ?

Mis à jour : 14 juil. 2020


1. Tout ce que nous vivons et pensons à un potentiel impact sur nous.


Nous réagissons, consciemment, ou le plus souvent inconsciemment, sur chaque information intérieure et extérieure que notre organisme analyse sans cesse. Toutes ces informations nous demandent un traitement particulier et une adaptation constante et cela exige de nous parfois plus d'énergie que nous le supposons. Considéré comme fléau de notre société moderne, le Stress peut être à l’origine de nombreuses perturbations, se répercutant sur nos états physiques, psychiques mais aussi physiologiques et comportementaux.



Le stress c'est quoi?


Le terme est souvent galvaudé, et mis à "toutes les sauces", car en réalité, il est définit par une réaction de l'organisme face à toute demande qui lui est adressée. Cette demande peut être positive ou négative (évènement heureux comme malheureux.)

Cela renvoie à un phénomène d'adaptation.

Mais actuellement, on le rattache plus à tout ce qui survient lorsqu'un déséquilibre est créé entre les efforts qu’un individu consent à fournir et l’efficacité non reconnue de ceux-ci.

Cela devient le témoignage d'un décalage entre ce qui est et ce que nous voulons.



Ses conséquences:

Elles sont parfois mesurables mais pas toujours...


Nous développons des tensions musculaires récurrentes qui deviennent parfois douloureuses et subissons de fortes émotions qui affaiblissent l’état de notre corps, et altèrent nos façons de penser et nos états d’être.


Nous avons besoin de faire sortir la vapeur.

Notre corps, étant notre principal véhicule, il émet nombreux signaux nous alertant que quelque chose perturbe son réel équilibre naturel et qu’il a du mal à s’adapter. Souvent, il nous arrive de ne pas y porter vraiment attention, et la vie continue au même rythme, sous la même pression ; la machine continue parfois en surrégime, jusqu’à ce qu’une pression de trop survienne et rajoute des difficultés, voire carrément la panne, imposant une pause…



En voici une liste non exhaustive que le stress peut causer:

- troubles musculo-squelettiques: maux de dos, ventre, tête … - troubles digestifs et / ou de comportements alimentaires - troubles du sommeil : insomnie, fatigue, irritabilité … - troubles respiratoires : asthme, spasmophilie… - baisse de confiance en soi, repli sur soi, isolement, anxiété, crise de panique, - épuisement général pouvant aller jusqu’au burn-out et/ou voire la dépression



A un certain stade, la résistance au stress est forte, et face à ce qui est présent dans la vie d’un individu, ses émotions peuvent le submerger, les évènements peuvent devenir difficiles à vivre.

Ses capacités naturelles et son potentiel de ressources personnelles sont généralement diminués.

L’impact de la pression est telle que tous les signaux d’alerte sont passés dans la zone rouge. Tous le système nerveux est en alerte, jusqu'à épuisement.




Ces mots qui veulent tout dire:


- J'en ai plein le dos, j'ai la tête pleine...,

- Je n'ai pas digéré ce qu'il m'a dit,

- ça me démange de...,

- Je suis à fleur de peau, j'ai les nerfs à vifs, je suis éreinté,

- J'ai la peur au ventre ...


Toutes ces expressions reflètent bien nos difficultés à trouver un équilibre au milieu d'une situation vécue comme complexe et stressante.



2. Bon stress et mauvais stress :


Un certain stress dit aigu, s’avère toutefois utile : pouvoir être alerte et réactif face à un danger imminent, c’est plutôt bénéfique à notre propre survie. Notre système nerveux est là pour veiller à notre sécurité, et lors d’un risque important, il nous permet d’agir pour sauver notre peau... C’est le cas de tous les animaux qu’ils soient chasseurs ou chassés, et qui agissent par instincts de survie : l’attaque ou la fuite, voire l’inhibition dans certains cas.

Tout le corps est sur le qui-vive, mais souvent, dans notre société actuelle, nous n’avons plus ce potentiel danger d’un mammouth débarquant dans la plaine à cueillette et nous chargeant, furieux…. Nous ne courrons plus nous réfugier dans une caverne afin de nous protéger du danger de mort certain face à l’animal…. Notre cerveau, lui, a conservé ses instincts les plus primaires face aux signaux de danger / stress.

Et la plupart du temps, aucune décharge de cette énergie et de ses tensions n’arrive pour répondre à ce signal d’action. Notre stress est accumulé.


De plus, ces dernières années, il a évolué, avec l'utilisation de nouveaux écrans, ajoutant un nouveau stress physiologique, mais c'est un autre sujet.... !


Lorsque le stress devient récurrent, nourrit par plusieurs facteurs, il devient chronique. Les impacts sur le corps s'installent dans la durée.

Il peut envahir toute la sphère professionnelle et privée. Les difficultés s’accumulent et une détresse peut subvenir… C’est souvent à ce moment que nous allons consulter son médecin, car le corps devient symptomatique. (voir la liste plus haut.)


3. Une solution pour pouvoir se sentir mieux ?


Bien sûr qu’il en existe, et même plusieurs ! Et c’est plutôt une bonne nouvelle ! Le sport en est une des principales!


La sophrologie en fait partie de façon totalement légitime aussi.

Pourquoi une telle affirmation ? Car tout le travail effectué en sophrologie permet de faire émerger une relaxation musculaire et mentale, en contactant nos systèmes nerveux sympathique et parasympathique. (Voir l'image explicative ci-dessous)





La pratique régulière d’exercices corporels et respiratoires notamment, sont proposés par la sophrologie. Ils permettent soit d’activer la vitalité afin de pouvoir pleinement et sereinement passer à l’action, ici à décharger tout ce qui a été amalgamé et accumulé, et ensuite, au contraire, de pouvoir apaiser et calmer notre état nerveux et aider notre corps à revenir naturellement dans son meilleur fonctionnement.

De par la richesse des propositions, le consultant et son sophrologue développent ensemble un accompagnement personnalisé valorisant les possibilités existentielles de l’Être, à son propre rythme dans le respect de ce qu’il est et le non-jugement.




- Autres articles liés au sujet:


- la cohérence cardiaque, un exercice pour réguler son stress.



- Pour en savoir plus ... :


... Mes accompagnements, veuillez vous rendre par ici.


... Quelques vidéos d'exercices rapides, rendez-vous ici.

... Écouter une séance, allez ici.


... Me suivre sur Facebook, c'est par


... Un rendez-vous individuel, cliquez ici, ou pour une demande de devis pour une intervention en entreprise, c'est ici




Belle journée à vous et à bientôt!